Message de Jésus - Une guérison sans précédent

Publié le 30 Novembre 2020

Message de Jésus - Une guérison sans précédent

Canalisé par Jennifer Crokaert

Traduit par Philippe Lemaire

Le 26 novembre 2020,

Une guérison sans précédent

“Tu es pardonné. Tu es guéri. Tu es parfait.”

Vous avez été liés, pendant des millénaires, par une fausse matrice de peur, de culpabilité, de colère, de honte et de ressentiment.

Ces émotions ne sont pas et n’étaient pas les vôtres.

Vous, chacun d’entre vous, avez été créés à l’image parfaite de la Divine Mère-Père Dieu.

Ces émotions ont été insérées dans votre psyché et maintenues en place par une matrice sombre au-dessus de la planète, une superposition, ou une toile, qui couvrait Gaïa et vous empêchait d’accéder à votre vraie nature – votre perfection innée.

Cette toile, cette matrice, a maintenant disparu. Vous avez accès à votre divinité. Maintenant.

Les miracles sont votre droit de naissance. La guérison instantanée est maintenant possible, pour tout le monde.

Comme chaque chose, certains sont prêts à guérir immédiatement, d’autres prendront plus de temps et d’autres encore ont peut-être choisi de ne pas guérir sur cette ligne temporelle.

Chaque décision est parfaite.

Lorsque je marchais sur la terre, je disais aux gens qui demandaient à être guéris : “Vous êtes pardonnés”, et non “Vous êtes guéris”.

La raison en est que vous en êtes venu à croire que vous êtes ces sombres paquets de peur, de culpabilité, de colère, de honte et de ressentiment, et que le poids de ces sombres paquets énergétiques est ce qui vous rend malade.

La maladie est créée par la peur, la culpabilité, la colère, la honte et le ressentiment. La cause profonde est la distance de l’amour que vous avez parcourue.

Lorsque la peur, la culpabilité, la colère, la honte et le ressentiment sont pardonnés à l’intérieur de vous-même, vous êtes ramené à la perfection de l’amour.

Vous êtes restauré à la perfection dans votre corps, dans votre santé.

La culpabilité, la peur, la honte, la colère et le ressentiment ne sont pas le fait de la Divine Mère-Père-Une.

Vous êtes créé à leur image, donc ce n’est pas de vous non plus.

C’est une fausse construction mentale qui a été superposée à Gaïa afin de limiter votre illumination et votre lumière.

Cette fausse matrice, cette superposition a maintenant disparu.

Bien que vous vous soyez habitués à sa fréquence, à sa vibration et à la façon dont votre personnalité interprète ces émotions, elles ne sont pas réellement ancrées en vous.

Vous êtes des êtres souverains, libres et aimants.

Vous êtes maintenant en mesure d’accéder à ce droit de naissance, à cette partie authentique de vous qui a été cachée.

Il n’y a presque personne sur Gaïa à l’heure actuelle qui n’ait pas non seulement ses propres blessures, mais aussi la peur, la culpabilité, la colère, la honte et le ressentiment des générations précédentes et de soi-même.

C’est une distorsion. Il n’a jamais été question que vous souffriez si longtemps et avec si peu de pouvoir pour changer vos expériences d’une vie à l’autre.

Maintenant, vous entrez dans votre liberté.

Donnez-vous la permission de ressentir vos douleurs, tant physiques qu’émotionnelles, sans vous sentir coupable ou honteux, sans imaginer qu’elles vous montrent comme un échec ou que vous les avez créées d’une manière ou d’une autre. Laissez-les simplement se manifester doucement.

Dans chaque douleur se trouve un paquet d’émotions négatives – laissez-les sortir. Permettez-vous de prendre conscience et de faire preuve de compassion envers votre ressentiment, votre colère, votre peur, votre culpabilité.

Laissez ces émotions se faire remarquer, il n’y a pas de jugement : ce n’était pas votre faute.

La clé est de savoir – au moins intellectuellement en ce moment – que vous êtes parfaitement guéri et entier, dès maintenant, déjà.

Tout malaise n’est pas le vôtre, considérez qu’il s’agit simplement d’un processus que vous êtes venu guérir, sans crainte, sans culpabilité, sans colère, sans honte et sans ressentiment.

En venant voir vos douleurs, vos malaises, vos peurs, votre culpabilité, vos rages, votre honte et vos ressentiments d’un œil compatissant, sans vous juger vous-même, vous enlevez l’ancre que ces émotions, ces paquets sombres, ont eu en vous et dans le collectif.

La matrice a disparu. Elle n’est plus en vous, ni de vous. Elle est passée à travers vous, et maintenant elle a disparu.

Imaginez-le de cette façon : c’est comme si votre bras était lié à votre côté pendant votre enfance, des décennies plus tard, quelqu’un a coupé les bandages et vous a dit de vous servir à nouveau de votre bras.

Vous auriez tellement pris l’habitude de tout faire sans l’aide de ce bras, que vous pourriez oublier de l’utiliser au début.

Il vous faudrait du temps pour réapprendre le mouvement pur, sans distorsion ni handicap.

Il en va de même pour vos émotions : vous vous êtes habitué aux schémas de la peur, de la culpabilité, de la colère, de la honte et du ressentiment dans votre personnalité, dans votre corps, dans vos actions, vos paroles et vos pensées.

Il vous faudra peut-être un certain temps pour vous habituer à un nouveau schéma basé sur la compassion, le pardon, la paix, l’amour et la joie.

Mais c’est ce que vous êtes, et nous travaillerons tous sans relâche avec vous jusqu’au jour où vous vous souviendrez : “Oui ! je suis parfait.

Je suis pardonné, car il n’y avait rien à pardonner. Je suis guéri, parce que je connais maintenant ma propre perfection”.

Source https://jennifercrokaert.blogspot.com/2020/11/jesus-unprecedented-healing-now.html

Source: http://canalgalactique.canalblog.com/archives/2020/11/28/38677021.html

Source: https://latableronde.over-blog.com/2020/11/message-de-jesus-une-guerison-sans-precedent.html

Rédigé par Jean-Frédéric

Publié dans #Canalisations

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Sophie 30/11/2020 11:15

Merci pour les messages hautement vibratoires que vous transmettez généreusement !