Soin de reconnexion à la Mère Divine, à la Déesse Mère

Publié le 27 Février 2017

Je vous invite à vous reconnecter à votre essence divine et à l'énergie puissante et douce de la Mère Divine, à votre Féminin sacré intérieur, à votre Déesse intérieure.

Cette énergie nous l'avons tous en nous que nous soyons «homme» ou «femme» et elle est totale et complète durant notre enfance car nous sommes en connexion directe avec notre «Présence Divine» sans aucune interférence mentale, dans un sentiment d'innocence et de joie qui nous permettent de profiter totalement du moment présent.

Il s'agit de la partie féminine divine de notre être, notre partie «Yin», douce, aimante et réceptive mais également solaire, puissante et dynamique et cristalline.

Nous devons absolument équilibrer en nous-même, notre partie "masculine" et notre partie "féminine", notre partie "yin" avec notre partie "yang", notre "ombre" avec notre "lumière".

Durant notre enfance, nous sommes encore totalement conscients et en osmose avec la Nature qui nous entoure et en connexion sacrée avec notre mère divine et notre mère divine terrestre , notre Mère Gaîa.

Nous savons écouter instinctivement notre petite voix intérieure ainsi que les esprits guides et les anges gardiens lumineux qui nous entourent à chaque instant de notre vie.

Qu'est ce que  le soin de reconnexion à la Mère Divine exactement ?

Qui est la Mère Divine?

La Mère Divine est une Énergie de vie, l'énergie primordiale qui est à l'origine de notre création sur Terre.

Nous sommes tous une petite partie d'elle, une Étincelle Divine qui est venue se manifester sur Terre pour accomplir notre mission divine : celle de manifester plus d'amour dans la matière.

Pourquoi se reconnecter à notre Mère Divine?

I Un peu d'histoire

La Civilisation Lémurienne

Plusieurs civilisations anciennes sont venues sur Terre et ont marqué profondément le cours de l'histoire de l'humanité. Plusieurs d'entre elles ont connu des moments glorieux d'une intensité lumineuse extrême ainsi que des moments de grande noirceur.

Les premières générations de Lémuriens, dites de la race bleu-vert entretenaient une relation particulière avec la vie, le monde et le Cosmos. Ces êtres accordaient la prééminence à des valeurs de vie spirituelle. Pour eux, la Terre représentait un immense sanctuaire sacré d'une grande beauté qui recélait des richesses incroyables.

Toutes leurs créations émettaient un champ magnétique d'une puissance magistrale. L'énergie d'amour prédominait dans tous leurs échanges et toutes leurs créations qui se faisaient essentiellement par télépathie.

En raison de leur haute fréquence vibratoire, ils avaient une vie spirituelle intense et des capacités énormes de communications avec le subtil et leurs frères stellaires.

La vie communautaire :

Au levé du jour, ils se réunissaient dans des grottes sacrées et méditaient durant plusieurs heures en contact direct avec le ventre béni de la Mère Terre, sous l'inspiration des Gardiennes de la Terre à travers des chants et des offrandes à Gaïa.

Sur ces terres fertiles, les hommes et les femmes de ce peuple vivaient pacifiquement en autarcie et régnaient dans un parfait équilibre.

Les relations amoureuses :

Les couples expérimentaient l'union sacrée, la relation sublime de deux coeurs, dont la fusion en tant qu'aspect féminin divin et masculin divin élevait l'âme jusqu'au Dieu Père-Mère.

Chaque membre du couple vouait un profond respect à l'autre et témoignait d'un engagement ferme à parfaire son évolution.

La culte de la Déesse Mère :

L'organisation sociale prenait la forme féminine du cercle, comme chez les Indiens d'Amérique et d'autres traditions vouées au culte de la Déesse.

Tout s'exprimait et se vivait à l'intérieur du cercle, symbole important du ventre de la mère et du pouvoir de l'Univers.

Le pouvoir émanait du cercle sacré.

Le paradis sur Terre :

Les Lémuriens évoluaient dans un état de paix et d'unité profondes...le paradis sur terre.

Le Féminin sacré occupait une place de premier plan. Néanmoins, il est nécessaire de l'équilibrer avec le Masculin sacré qui dans sa force et son équilibre crée un certain désordre utile à la transformation et à l'évolution.

Avec l'avènement du Féminin sacré et l'importante mutation dans la conscience humaine, l'énergie de la race lémurienne sera de plus en plus présente et palpable dans l'ensemble de l'humanité.

La Civilisation Atlante

Les Atlantes ont connu un passé encore plus glorieux que celui  des Lémuriens avant eux, ils ont crée une civilisation prodigieuse hautement évoluée.

Ils étaient reliés à la grande matrice de la vie et à la matrice universelle, et utilisaient les nombreuses capacités multidimentionnelles de leur cerveau ; ils possédaient une connaissance aiguisée des courants telluriques, énergétiques et cosmiques.

L'étendue de cette culture a énormément inspiré l'architecture des pyramides et des temples, les rites et la vie spirituelle des civilisations telles que la Grèce antique, l'ancienne Egypte, le Tibet, les Incas et les Mayas.

Les Atlantes ont crée des cités initiatiques dotées de puissants vortex énergétiques et des portails sur d'importants territoires encore inexplorés à ce jour.

Les femmes prêtresses atlantes et le féminin sacré :

En tant que prêtresses initiées, elle étaient affectées au rôle de gardiennes et de protectrices des temples et des cristaux. Elles veillaient à maintenir l'énergie sacrée du Maître Cristal afin qu'il ne soit pas souillé par des vibrations inférieures. En raison de la puissance colossale de ce cristal, l'utilisation de ce dernier était l'exclusivité des Initiés.

On les appelait Femme cristal ou femme turquoise en raison de leur toge turquoise :  elles étaient assistées par des êtres venus de Sirius ou des Pléaides et effectuaient 7 initiations dans 7 directions :

  • les 4 points cardinaux

  • le ciel

  • la terre

  • le centre

Durant la cérémonie d'initiation, la personne non encore initiée était assise sur une plateforme en cristal de forme étoilée à 7 branches reliées aux 7 dames de la constellation des Pléaides, et celle-ci était alors guidée dans un processus de purification et d'ascension.

Tout en Altantide suivait l'Ordre divin en accord avec la Sagesse universelle...La Loi de l'UN...

II L'importance de cette reconnexion à la Mère Divine

Dès le début de cette humanité, le Sacré et le Divin étaient conjugués au féminin. La nature et la femme appartenaient au monde du mystère et à la magie. On les associaient à la Source de toute Vie : la femme par sa capacité féconde à donner la vie, et à la Terre, par ses énergies nourricières et abondantes...

Issue du Soleil, la Grande Déesse, la Mère cosmique fit son apparition dans le mythe de la création. Elle possède un potentiel infini d'où provient toute existence. C'est elle qui préside à l'abondance de la nature et de la procréation.

Elle est vénérée pour sa sagesse, sa puissance créatrice et ses dons de vie et de mort. Elle est à la fois lumière et ténèbres, vie et mort.

La Grande Déesse est la Reine du Ciel et de la Terre, la mère des origines. Elle communique aisément avec l'invisible et tous les univers subtils. Elle est associée au cycles de la lune et des saisons.

Puis, au fil des siècles et de la montée patriarcale du Christianisme, la Grande Déesse perdra totalement et définitivement son pouvoir et notre société deviendra individualiste et dualiste et nous tomberons dans cette lutte acharnée du masculin contre le féminin que nous connaissons actuellement.

 

Si vous souhaitez revenir à l'Unité en équilibre entre votre féminin et votre masculin sacrés en vous reconnectant aux énergies de la Déesse Mère à travers ce soin de reconnexion doux et puissant, au tarif de 50 € en présence ou de 40 € à distance via Skype (avec un paiement sécurisé par paypal), je vous invite à me contacter par mail à l'adresse suivante : retrouvez.votre.essence.ciel@gmail.com ou bien via le formulaire de contact de ce blog ou encore sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/lesenfantscristal/

Je vous souhaite une lumineuse journée,

Coeurdialement,

Sandrine

Rédigé par Sandrine

Publié dans #Reconnexions

Repost 0
Commenter cet article