Les Energies du Changement

Publié le 1 Novembre 2016

Les Energies du Changement
 

Enseignements Par Maître Paul le Vénitien

Elles sont mise en place depuis le premier jour où Nous Nous sommes manifestés. Cela porte à l’interprétation sur les cycles, sur les civilisations, sur la dernière, et ces proches années.

Nous retiendrons ces cinq dernières années et l’insistance des messages dans le rythme donné à l’éveil de la Pensée divine en l’homme. L’éveil sur le Plan Divin en est la consécration et, il faut le reconnaître, beaucoup est à faire tant le retard est grand. Il en résulte un décalage entre perspective et réalité qui n’est pas propice à la compréhension du Plan. Nous affirmons le Plan selon le rythme de sa programmation et révélons la part scientifique et organisée des Energies affluant sur l’humanité et orientant son évolution.

La part subtile n’est pas assez prise en compte et Nous consacrerons ces derniers messages à éveiller la conscience à l’organisation de l’ univers. C’est une introduction.

De nombreux actes ont été engagés, ayant un impact dans les consciences et une réalité dans le Plan qui va trouver à se révéler concrètement. C’est par le désarmement de la pensée inférieure: analytique et préventive, que l’ouverture se fait à l’acceptation de la méthode hiérarchique ou divine.

Le Plan est écrit en Haut-Lieu, relancé cycliquement à chaque Nouvelle Lune. C’est là que la puissance du Plan, de son objectif immédiat dans la ligne droite de l’objectif général, trouve à se réaliser: d’abord par l’impact de la Volonté de Sanat Kumara–Conseil de Shamballa-Energie R1 – puis à être recueillie par Christ et les Maîtres–Hiérarchie Planétaire– pour être distribuée à l’humanité.

C’est ainsi que le Plan s’écrit, se lisant sur trois cycles, trois rythmes, trois interprétations des hommes.

Nous ne disons pas avec précision si tel acte est engagé depuis un cycle, ou 2 ou 3. Cela crée une certaine impatience, une incompréhension chez les hommes non rompus à l’exercice de l’analyse subtile. Ils sont nombreux à être ignorants, ce qui crée instabilité et découragement pour la plupart.

Nous expliquons pour que le Futur soit activement engagé. L’homme qui ne comprend pas n’est pas utile au Plan.

Nous poursuivrons demain sur: quelles énergies engagées et pour quels actes. Nous serons sélectifs et approcherons le Plan par les actes déjà engagés, les révélant au monde. Arrêtons-nous là pour ce soir.

Quelles énergies engagées et pour quels actes

Les Energies du Changement sont provocatrices. Elles lèvent ce qui doit lever et rejettent ce qui n’est pas en état de se lever. Il n’y a pas de jugement dans le sens humain mais de filtrage de ce qui est nécessaire au Futur. Ce qui est nécessaire répond à des critères divins uniquement. La matière n’est pas critère.

L’Energie déversée révèle le divin dans l’éveil des consciences disponibles. Il y a donc un groupe d’hommes capable d’entrer en contact avec «l’appel divin». C’est celui-là que Nous visons.

Les Energies engagées touchent les trois plans:

–  physique
– astral (émotionnel)
– mental.
L’homme réagira différemment suivant le plan actif le plus haut accessible aux énergies.

Quand l’Energie divine atteint le corps physique, il n’y a pas élévation, mais provocation, pression sur le corps physique, tension dans le cerveau, exigence plus grande non pas divine, mais matérialiste, concrète. Nous sommes dans le Plan non élevé et l’homme répondra dans l’acte du Rayon: négativement. Il amplifie ses actes inférieurs.

Dans le plan émotionnel ou corps astral, l’écho de la nouvelle va se propager en vibration trouble amplifiant là aussi le sujet. Tout prend alors un aspect exagéré et le corps est sujet de l’astral, son émotion dirige l’homme. L’Energie déversée ne lui sera pas profitable pour s’élever, elle va le troubler, il ne saura plus que croire.

Quand enfin l’Energie – et tous les Rayons sont concernés – afflue dans le mental préparé, les corps inférieurs ou plans sont alignés, en accord avec le mental, avec la source supérieure. Et c’est la Source supérieure: l’Energie divine qui prévaut.

Nous, Maîtres, savons à qui s’adresse tel acte, comment il sera compris, mais non pas aligner les corps de l’homme Nous-mêmes, c’est à lui à le faire.

Vu l’état astral de la Terre qui est l’état astral de l’humanité, beaucoup d’actes sont interrompus ou mal engagés parce que les hommes ne les interprètent pas comme des actes Servant le Futur ou le Plan, mais jugeant de leur utilité immédiate. Tant que l’impression persistera, Nous ne pouvons compter que sur les disciples entraînés et les hommes disponibles agissant dans le Plan dans l’acceptation, mais non dans la compréhension totale. Cela fait peu.

Nous engageons donc un acte selon trois plans et privilégions toujours l’acte subtil: la Conscience divine. C’est donc la conscience dévoyée qui fait de l’acte divin un drame.

Nous n’engageons que des actes portant au Futur et à l’équité. Les hommes qui n’en voient pas le Sens ne sont pas capables de travailler sur 3 plans. Ils sont donc les instruments de la matière infernale et subissent ce qu’ils croient être « une fausse piste », une erreur. Ils ne sont pas en harmonie et se perdent dans des contradictions qui n’ont rien de divin. Pourtant ils le ressentent comme tel.

Il faut donc bien savoir que l’Energie déversée à un endroit, à un moment précis – pure dans la pensée pure – va se corrompre et faciliter des déviances dans la matière.

La proportionnelle est un facteur non négligeable: plus il y a l’Energie déjà présente, plus la tension générale augmente. Quels que soient les rayons mis en cause, il y a lutte dans la matière, agitation émotionnelle, fausse voie dans le mental inférieur, et enfin engagement et opportunités d’actes révélateurs du Nouveau.

Nous pourrions aborder quelles énergies, nommément, mais nous entrons dans les détails sans fin. Il faut savoir que l’Energie 6 est en action finissante et caricaturale: islamisme radical comme abandon du religieux. C’est l’Ere des Poissons que Nous quittons et qui a favorisé « la dévotion au Divin ». C’est le Rayon de manifestation de la pensée divine (dans le mental émotionnel des hommes). Ce qui est demandé aujourd’hui, c’est d’élever l’émotion divine à la pensée divine construite.

Ce qui ne peut plus évoluer tombe comme pierre: le monde est figé ou éclate.

La manifestation du R7: Ordre et magie cérémonielle (rituel) pose les bases pratiques de la dévotion au supérieur sans perdre de vue le but: l’Œuvre divine. Le R7 rythme et pose les fondations du Nouveau.

Nous avons les 2 Rayons majeurs aujourd’hui, unis au R2 en la Manifestation du Christ dans Ses Actes et par Ses disciples: Elévation obligatoire. L’homme n’est rien, pris dans la puissance des Energies dans le Plan.

Les Rayons complémentaires mais non secondaires:

Le R1: très actif, qui pousse à l’acte: Réalisation.

Le R3: qui révèle mental divin: les Preuves.

Le R4: qui centraliseet pousse à affirmer l’Harmonie.

Le R5: l’application de la Conscience divine R3 à la conscience concrète: réalisation dans la forme.

Tout y est. Chaque acte aujourd’hui contient les 7 Rayons en action. C’est l’immaturité de l’homme qui fait de l’acte une souffrance. C’est la lucidité de l’homme en Vérité et en Amour qui fait un acte divin accompli et positif pour tous.

L’expression du R2 est fondamentale pour passer la porte de la matière au divin. Nous avons là la clé des actes. La part émotionnelle touche les 2 plans (mental et émotionnel) et l’obstruction de la Vérité est un fléau qui touche l’ensemble, par difficulté de contact du mental.

Nous parlerons demain de la part de la matière: des forces matérialisées dans le Plan. Energie et force contraire.

Les forces matérialistes dans le Plan

Energie divine et force contraire

Il n’y a pas implication divine sans réaction de la matière. Il n’y a pas Volonté divine sans combat contre la volonté de la matière. Pourquoi est-ce ainsi sur Terre comme dans l’Univers ?

Le degré de pureté implique le degré inversement proportionnel de matière. Mais plus l’homme est élevé, plus il va générer d’actes – pensées basses: pensées matière. Pour combattre l’ensemble, il faut une énergie supérieure qui supplante l’énergie basse.

Vous comprenez que la Terre encore impure est en combat permanent qui a conduit à la perte des civilisations dans les cycles nécessaires à l’évolution de l’humanité. Aujourd’hui, Nous arrivons à un point, une conclusion, qui est le bilan de millions d’années de lutte. Nous passons sous silence le passé antérieur. L’histoire imparfaite des hommes tient à l’histoire imparfaite des dieux s’élevant dans l’expérience de leur divinité. Ce qui rejaillit inévitablement sur l’histoire des hommes qui se sont conduits, selon leur origine, en hommes dieux ou en monstres. Le terme de monstres voulant tout simplement dire : renier le divin, en faire des dieux de terre et d’or.

Cette lutte prend fin là dans l’instant de l’entrée dans la Civilisation Nouvelle où tout doit être Nouveau, le critère étant: l’Energie divine triomphante et l’élévation rapide de l’humanité animée de l’Energie divine.

Pour atteindre ce point de « fusion divine » dans la conscience des hommes, il faut passer par l’examen de conscience et satisfaire la qualité exigée pour développer le futur de la Race: l’unité, la suprématie du divin sur la matière, la prépondérance divine sur la matière soumise à l’acte divin. Ceci ne peut se faire sans « Conscience divine » en l’homme: le germe divin développé lucidement, volontairement. Déjà la lutte en l’homme signe son appartenance divine ou non. Et le nœud ou passage est l’acte de détachement de l’emprise de la matière.

Dans le monde actuel, les hommes 100% matière, sans aucune pensée divine, incapables d’accéder à la sensibilité divine, sont légions et n’ont pas vocation de pourrir la Terre et la vie des hommes-âmes plus longtemps.

Le formidable cataclysme qui s’abat sur la Terre – en un ou plusieurs actes, Nous ne le révèlerons pas, mais le bilan ne laissera personne indifférent – a pour but de permettre l’instauration du Gouvernement divin sans discussion pendant toute l’Ere du Verseau et au-delà.

Ce que l’on appelle le dernier combat, le Jugement dernier est maintenant, parce que l’homme, par l’afflux des Energies puissantes engageant le Changement, est poussé à répondre à l’acte du Changement. Il se révèle alors tel qu’il est: homme-âme ou sans-âme, homme-divin ou homme-matière.

Autant l’homme divin a vocation d’exprimer les plus grandes qualités et fait de la matière son champ d’expression, mais non pas de sa vie, autant l’homme matière combat pour son dieu matière.

Il n’y a pas de limite à l’horreur, vous le savez, et ces êtres de perdition nés sans âme se sont multipliés sans âme et ont aujourd’hui atteint un seuil où plus rien ne résiste à leur possession. Il n’y a donc plus de possibilité d’évolution, parce que l’emprise de la matière sur ce groupe est totale, définitive. Il n’y a donc plus de doute sur leur évolution: ils ont tout fait pour conquérir le monde, pour asservir le monde, pour empoisonner le monde.

Ce que l’on appelle les forces contraires, c’est l’énergie individuelle développée au profit de la matière, de l’égoïsme personnel et du groupe. C’est tout le potentiel de l’homme voué à la possession. Voilà la définition des monstres. Ce qui se voit est pour eux et ils savent manipuler
pour obtenir ce qu’ils veulent.

Les forces contraires matérialistes sont en combat permanent avec les forces divines qui ne combattent que par le Bien et la puissance de l’âme en l’homme. Les forces du Bien sont alimentées par le Réservoir divin inépuisable et sont supérieures en qualité, aux forces matérialistes plus rapidement visibles mais non durables. Nous voyons donc que la conquête du Bien, des forces divines, est inexorable quand l’Energie divine est engagée constamment. Le combat est permanent.

Dans le cas de la Terre, le Plan précis qui se déroule est, il est vrai, la chance de la Terre. Toutes les aides divines sous « mandat du Projet Terre » sont à l’œuvre. Les forces matérialistes ne peuvent pas lutter indéfiniment parce que le Plan inclut les phases positives avec l’aide divine, ce qui n’est pas le cas dans l’univers pour toutes les expériences de vie.

Les phases positives, concernant les cycles nourris de présence divine entretiennent le lien divin: l’Energie divine active partout dans le monde mais à des époques et des lieux différents.  Toutes les histoires humaines rapportent l’ensemencement constant de la Parole divine., L’Energie divine répond toujours à un appel, une demande, un cycle, un objectif. La géographie céleste, comme la géographie de la Terre, a son importance. La lignée des hommes aussi, comme la succession des naissances des astres. Tout cela appartient à l’histoire Terre-Univers.

Revenons à l’Energie négative qui trouve ici un développement formidable de fin de règne, parce que ses plus performants manipulateurs sont capables de savoir et d’agir selon leur plan.

2 plans s’affrontent: Celui de la libération de l’âme de la matière, ayant consumé son temps d’expérience, devenant homme-divin, homme générateur de Lumière divine au service de l’univers, de la Terre pour des temps infinis. Et son contraire: le plan qui veut agir dans et par la matière. Celui-ci est concret, éphémère dans sa forme, mais destructeur des corps receveurs d’âme en cours de libération. Un plan qui libère l’âme – un plan qui retient l’âme.

Le combat touche à sa fin et les hommes le savent. Le combat acharné est inégal dans le monde des Energies: l’Energie divine étant inépuisable et en écho infini, alors que l’énergie-matière est ponctuelle et nécessite la matière physique pour exister.

Tuer la Terre est le plan des perdants: partout c’est actuellement leur objectif, se sachant démasqués et sans avenir.

Oui, c’est un combat à la mort totale de toute vie et c’est ce qui est arrivé de nombreuses fois dans l’univers, les âmes ayant alors migré sur un nouveau lieu pour reprendre corps sans que Nous ayons pu satisfaire leur demande. Il manque la Terre dans l’Univers. Il faut le rappeler. Ce n’est d’ailleurs pas le but de produire pour produire, mais de répondre à un projet qui soit inscrit dans le grand Plan de l’Univers.

Pour en revenir à la Terre: les Forces divines sont gouvernées par l’organisation Hiérarchique au plus haut: du Centre de l’univers au Centre du Notre galaxie puis de Sirius.

L’organisation divine est parfaite, imparable et lorsqu’un Plan comme celui pour la Terre est conçu, il est mené jusqu’à sa conclusion: l’élévation des âmes. Ce n’est donc pas l’énergie de la matière qui est frein pour Nous. La matière est le champ d’expérience de l’homme. Un point c’est tout. L’homme acquis au divin: l’homme porteur d’âme s’élèvera. C’est une évidence, sa place est déjà choisie. L’homme mélangé de divin a eu son expérience et doit aujourd’hui clairement se révéler: le triomphe de l’âme en lui ou son abandon total à la matière: la perte de tout en cette fin de cycle qui signe: la séparation des vies: le Jugement dernier. Pour que les hommes enfin vivent l’élévation sans frein dans l’Ere du Verseau: la libération des âmes. La vie éternelle dans la Loi divine.

Tout cela a un but: une fois la matière dépassée, l’attirance à la matière sans intérêt, l’âme parfait sa libération pour élever l’humanité dans un but précis: le Plan Terre. Nous aborderons l’aide divine dans le Plan Terre pour Notre prochain écrit.

L’aide divine dans le Plan Terre

C’est un bref résumé du Livre du Maître de Sirius qui rappelle l’étonnante histoire de la Terre dans l’Univers.

Nous sommes le laboratoire divin et devons extraire, en un temps donné, l’or de la rosée. La rosée: c’est l’humanité, l’or: l’âme du Groupe.

Il faut savoir reconnaître le divin du non divin: le non divin sur son devenir divin et le non divin irréconciliable.

Si les défauts de la Création n’ont pris qu’une fraction de seconde dans la Pensée des Êtres chargés de la mettre le place, le résultat dans la matière a pris, lui, des millions d’années pour aboutir à une quintessence divine dans la matière: les âmes des anges et des hommes-anges élevées aux plus grandes gloires célestes par leur triomphe sur Terre. C’est l’histoire d’un combat infernal qui n’aurait pas dû être et que Nous n’avons eu de cesse de corriger, rattraper, sauver de la destruction jusqu’à ce jour.

La Terre ayant été confiée à l’humanité pour sa formation d’âmes libres, il va sans dire que les hommes la garderont jusqu’à son temps « hors matière ». C’est le Siège de l’humanité et le restera.

Nous avons là l’histoire de l’homme qui doit s’élever ou chuter selon son degré d’apprentissage. Celui qui est prêt: l’homme presque divin emprunte la voie ascendante. Celui qui ne l’est pas, ne la voit pas et se prépare au départ. Pourquoi cela ?

La Terre entre dans son cycle de vie sacrée: de vie de pureté et d’Amour, et personne d’impur ne peut plus s’y développer. C’est un passage initiatique terrible pour les hommes-matière, mais divinement glorieux pour les âmes enfin récompensées de leur expérience sur Terre.

Si Nous n’avons jamais envisagé la souffrance à l’origine du Plan, celle-ci s’est développée par la descente des corps célestes dans la matière. La vie de la matière n’a pas de comparaison sur le plan du ressenti. Et la douleur prospère dans les combats sans fin entre défenseurs de La Loi divine et trahison dans la matière. Cela a généré une vie par cycle, par civilisation, qui a régulièrement été triée, filtrée et dégagée de l’infernal par des cataclysmes dévastateurs, permettant un Renouveau: une Nouvelle Civilisation.

Nous arrivons donc au terme de la dernière civilisation de la matière et entrons logiquement, par la Naissance de la sixième Race, – déjà présente en germe dès départ, ne l’oublions pas – dans la Civilisation du Verseau qui doit voir s’épanouir les âmes en Beauté-Bonté-Vérité.

Le goulot du passage est étroit, parce que les hommes se sont adonnés aux pires horreurs et se sont marqués eux-mêmes au fer rouge: corrompus au point de n’être pas aptes à écouter l’âme en eux, ou s’étant multipliés comme bêtes et n’étant pas armés pour évoluer rapidement.

Entre hommes-bêtes, hommes refusant l’âme et homme sur l’éveil/homme éveillé: peu aujourd’hui sont prêts.

Au regard de l’état de la Terre: Terre divine, il est vital que le défilé dans lequel se pressent les hommes, ne laisse passer que les bons, ou nous reproduirions à l’infini la même folie jusqu’à générer des métastases négatives allant polluer d’autres mondes. Nous veillons et l’influence cosmique des Constellations, comme les cycles à l’intérieur du Système solaire, font qu’à chaque temps écoulé, il a fallu retourner le sablier.

Les familles divines ayant présidé jusqu’à présent à l’évolution de l’humanité, qui se sont rassemblées pour l’aider, sont les Grands dirigeants cosmiques et plus proches, les deux conseils: Shamballa et la Hiérarchie Planétaire président à la destinée de la Terre, sous direction Cosmique de Sirius, du Centre Galactique jusqu’au Centre de l’Univers.

Le Système Hiérarchique est Organisation divine, et la naissance des Constellations, comme du Système solaire, est inscrite dans le devenir de la Terre. Lorsque Je dis Terre, Je dis Terre sacrée donnant des hommes-divins à l’Univers sous direction de Sirius.

Du Centre de l’Univers jusqu’à l’homme, les 7 Energies font leur œuvre et se répandent selon la Loi de la Physique Cosmique.

Il n’y a aucun hasard dans le Plan, dans le Souffle du Temps, dans l’Objectif divin d’une création. Que la corruption de la matière soit ce qu’elle est, elle entraîne la nécessité de lutte et c’est ce qui départage l’âme forte de l’âme faible corruptible (ou inexistante).

Les corps sans âme, rebus de l’humanité ne font même pas partie de l’élévation. Ils sont d’office exclus de l’Ere du Verseau. Pour l’heure, le combat dans la matière arrive à son paroxysme qui va faire office de nettoyage avant l’entrée dans le goulot.

Le Futur a un coût. Tout acte a un coût. Tout homme doit se plier à la Loi de la Physique de l’Univers: la Loi divine d’Unité par harmonie des Rayons (les 7 Energies). L’homme-âme est dans le Plan: pour le Futur. L’homme-matière est hors du Plan: pour un nouveau cycle.

C’est bien la Volonté divine au plus haut qui influence les hommes et seuls ceux qui l’acceptent, qui font preuve de volonté divine: suivre Le Plan, Les Lois, La Voie de la Sagesse et de l’Amour sont autorisés à poursuivre: à vivre sur la Planète Sacrée que devient la Terre.

Les Lois de l’Univers sont Justice puissante non négociable et Nous, Hommes-divin Servant le Plan: les Maîtres de Sagesse, appliquons à la lettre et faisons appliquer le Plan par les Anges et les hommes. Il ne peut y avoir de Futur sans adhésion au Plan Divin.

La 6ième Race est la dernière matérialisée et déjà un certain nombre d’hommes ne se réincarneront pas, mais Serviront le Plan aux côtés de leurs frères en tant que Maîtres-assistants au Service des hommes sur la voie.

Dans 2000 ans, la Terre resplendira de tous ses feux et les hommes, pour leur majorité, travailleront sans leur corps physique devenu inutile. Leur expérience étant achevée dans la souffrance du corps, leur Joie infinie n’aura pas de fin. Ce qui est, dans l’unité âme-divin-âme en l’homme consciente de son lien divin, de l’Amour divin dont Nous sommes tous porteurs.

La Conscience de la Joie est le facteur de manifestation de l’âme en l’homme et lui donne la force de vaincre la matière inférieure jusqu’à sa libération: l’âme rayonnante ayant accompli son périple sur Terre. C’est alors que l’âme: l’homme-divin est le plus libre qui soit et sa progression est infinie.

L’expérience sur Terre: le Plan-Terre dont parle le Maître de Sirius, souligne le passage sur Terre des Anges vivant l’expérience du corps-matière pour accéder aux plus grandes Charges divines dans l’Univers. La promotion Terre aidée du Christ – envoyé de Sirius – a donc la Charge d’instruire à son tour les hommes-univers non encore élevés, mais demandeurs de vie divine.

L’Ecole Supérieure est Sirius et la Terre: son antenne: l’école préparatoire.

Voilà ce qui attend la vie des âmes qui auront combattu sans se laisser corrompre à la vie sur Terre, mais auront gardé le lien divin éternellement. Les grands Anges ont été de grands hommes puis ont partagé leurs qualités avec les hommes-Terre et des hommes Terre se sont élevés avec les Anges.

Vous avez une idée du Plan divin succinct dans sa description, mais ouvrant l’esprit à la voix de l’âme. « Il n’y a aucune concession à la Justice divine » est la marque des âmes affirmées, des âmes guerrières défendant le Plan divin. Ce sont ces âmes qui pousseront, les premières, la Porte de l’Ere du Verseau, entraînant les âmes qui doivent affirmer la Justice divine, mais déjà sur la voie. Nous poursuivrons demain sur les Hiérarchies divines et l’avenir des hommes, dans le siècle.

Les Hiérarchies divines et l’avenir des hommes, dans le siècle

Les Hiérarchies divines

La Hiérarchie Planétaire a répété souvent aux hommes qu’ils n’étaient pas restés sans soutien. Nous l’avons tous dit et répété, Christ par sa Manifestation, aussi. Peu savent, peu ont retenu le lien qui, à chaque fin de civilisation, s’efface dans la matière. Nous revenons le dire et l’affirmer cycliquement, Nous: le groupe d’Hommes divins et sa descendance. Nous pouvons les appeler les dieux proches des hommes, les envoyés divins. Ils ont tous pour point commun une grande vie de Service divin.

Ce qu’il en est pour SL suit la même voie. Mais pour qu’elle puisse être le réceptacle de l’Energie du Christ – considérable – pour les hommes, son corps physique a suivi un entraînement déjà engagé dès la naissance. Elle n’en a pas eu conscience de bonne heure, mais elle a été veillée et protégée, guidée, parce que sa destinée était d’importance. Les Anges ont été à ses côtés constamment, même dans les moments où elle a dû vivre des épreuves. Et elle en a vécues, qu’elle a toujours surmontées. Une femme « ordinaire » n’aurait jamais pu vivre ce qu’elle a vécu, et comment elle a géré sa vie. C’est bien l’aide des Anges qui l’a préservée en maintes expériences dangereuses, reconnaissons-le.

Qui sont les anges ?

Ils n’appartiennent pas à une religion. Ils sont les vies divines déléguées par la Hiérarchie Planétaire au Service du Plan auprès des hommes.
Ils ont aussi mission d’être les messagers entre Nous et les hommes. Ils conseillent les hommes et facilitent les actes, les rencontres, les opportunités dans le but du Plan.

L’ange délégué à l’homme établit le contact qui ne peut grandir que par la volonté de l’homme d’accepter le lien et de l’entretenir. Selon la Loi de réciprocité: l’enfant heureux de voir son ange aura donc un contact puissant avec lui. À l’âge où le lien n’est plus « évident », il devra le vouloir lui-même. C’est là que la différence se fait entre l’homme au cœur ouvert qui ne refuse pas l’ange et celui qui ne veut pas en entendre parler.

L’ange, Nous l’avons dit, se développe en même temps que le Cœur de l’homme. Enfants ou adultes sont soumis aux mêmes Lois. L’éducation occidentale ayant « tué l’intimité divine naturelle » en l’enfant, l’adulte ignore jusqu’à l’existence des anges Nous sommes donc dans un temps dramatique pour les hommes où leur vie n’a plus de sens sans espoir d’unité divine et le lien avec les Anges est à recréer.

C’est aussi le signe que la volonté de l’homme est indispensable pour ouvrir son cœur, évoluer spirituellement et reconnaître que les Êtres Divins l’accompagnent.

L’homme a perdu humilité, conscience divine, liberté mentale et Joie de vivre, pris dans l’esclavage à la matière et un système imposé adroitement, et de longue date, par ceux qui refusent tout lien divin. L’éducation nationale en est l’exemple flagrant.

L’Organisation divine, toute la Hiérarchie des Seigneurs et des Maîtres, travaille avec les hommes par la Hiérarchie Angélique – vies divines n’ayant pas pris corps, êtres purs, hiérarchisés par le niveau de l’homme.

Un grand Ange accompagnera un grand homme: proche de quitter son corps physique. Inversement un homme, dont le cœur n’est pas encore ouvert, n’aura pas l’assistance d’un grand ange.

L’aide divine des anges est donc proportionnelle à la responsabilité de l’homme dans le Plan. Il n’y a pas d’aide sans raison. Il n’y a pas d’aide inutile. C’est la réponse de l’homme à l’aide qui grandit le lien divin, qui grandit le pouvoir de l’ange. L’ange est la part divine de l’homme, son double.

Plusieurs anges assistent chaque homme. Un ange par plan (du plus bas au plus haut dans ses corps). Les Anges travaillent en groupe. Ils répondent à l’acte dans le Plan. L’entraide est organisée, immédiate. La barrière du temps et du corps n’existe pas. Ils fonctionnent en un mode hiérarchique: les grands anges étant aidés par des groupes d’anges.

Les anges aux responsabilités Planétaires ont chacun un département sous leur Responsabilité. Ils sont des Seigneurs qui gouvernent en unité avec la Hiérarchie Planétaire. Il n’y a pas de « relation inférieure », mais entraide absolue dans la Nécessité du Plan et l’acceptation de son rang, du plus grand au plus petit. Les Anges gouvernant le plan de matière subtile: les dévas.

Les Esprits des 4 Eléments: l’Energie de la matière subtile.

Les dévas sont les hiérarchies de l’eau, de l’Air, de la Terre et du feu. Ils sont gouvernés par La Volonté et les hommes doivent apprendre à vivre en harmonie avec eux. Les dévas obéissent à l’Ordre divin, à l’Ange: plan supérieur, et à l’homme si sa demande est justifiée. Ils peuvent aussi sanctionner l’homme imprudent et impur voulant s’attirer le pouvoir
du déva. Les dévas sont les Êtres vivants comme les Anges. Si l’ange, gouverné par la Loi d’Amour R2 ne répond pas à l’acte impur de l’homme, le Déva, lui, répondra Les dévas sont donc de substance traversable par les hommes et sont sensibles à la qualité des hommes qui les habitent. Il y a là un lien important à établir dans la qualité de la relation de l’homme avec la Hiérarchie des dévas.

Tout ce que pense et vit l’homme est vu, vécu, influence les hiérarchies de la Terre. La réponse des dévas, de matière plus proche de l’homme que l’ange, incorruptible, intervient dans la Réponse de la Terre à l’attitude des hommes. Sous la Gouvernance des Dévas, vivent la Hiérarchie des Elémentaux, sous le même principe de responsabilité reconnue et affirmée, compétente. Nous sommes dans l’acte logique divin. Tout fonctionne selon les qualités nécessaires à la réussite de l’acte, des Elémentaux aux Seigneurs: même principe.

Bien que chacun évoluant et s’élevant dans l’expérience de sa charge, toutes les hiérarchies sont amenées à grandir qualités et pouvoir, à évoluer parallèlement à l’évolution des hommes. Chaque Hiérarchie a donc un Seigneur qui gouverne et distribue Ordre et Energie jusqu’à la multitude des plus petits. L’organisation divine est le modèle pour les hommes. Sans les hiérarchies divines, pas de vie sur Terre.

Qu’est-ce qui attend les hommes dans les 100 ans à venir?

L’état de la Terre a atteint un seuil de destruction telle que les Hiérarchies seront amenées à sa Réparation, activement, dès que les hommes auront pris conscience de leur Présence et de l’unité subtile à créer pour que le Futur soit. Les évènements sur Terre vont aller bon train, et une fois l’humanité « sur les rails »: engagée dans le Nouveau, sous l’ordre du R7, l’organisation concrète de Réparation avancera allègrement parce que les obstacles de l’impureté – la masse des hommes impurs et refusant de suivre le Plan divin – ne seront plus présents.

Dans un siècle, la Terre, dans ses parties dégagées: disponible aux hommes présents, aura en grande partie retrouvé un état vivable. Les hommes y contribuant grandement et étant – par leur propre volonté de Restaurer la Terre – aidés divinement constamment. L’homme aujourd’hui n’a pas idée de ce que sera l’unité homme – hiérarchies de la Terre. Le terme « miraculeux » n’est pas exagéré dans l’expression de tous à redonner à la Terre son caractère premier: l’harmonie de la vie des 3 Règnes minéral – végétal – animal et humain-divin

Il ne faut donc pas voir le monde d’aujourd’hui évoluer comme aujourd’hui, mais concevoir le monde dans 100 ans comme le Jardin du monde Nouveau prêt à être ensemencé des vies nouvelles. Ce qui attend les hommes est incomparable. L’harmonie Terre divine-humanité sera à son début mais largement visible de tous les hommes-âmes cherchant la Paix en tout. Et l’unité avec les hiérarchies de la Terre modifiera la relation des hommes avec la vie. Tout sera donné aux hommes-âmes pour affirmer la vie divine.

Le But est si grand que l’aide proportionnelle à l’engagement des hommes dans le but ne peut être aujourd’hui compréhensible. Pourtant elle sera, parce que la qualité de l’humanité ne sera plus celle d’aujourd’hui (2013). Dans 100 ans, il n’y aura plus d’hommes impurs, mais des âmes volontaires pour accomplir le Plan divin: révéler le divin en tout acte: beauté bonté vérité.

Nous avons assez dit.

Maître Paul le Vénitien

Extrait de : Le Futur des Hommes, Intelligence – Harmonie – Beauté

Partagé par : www.messagescelestes-archives.ca – Messages Célestes

Rédigé par Jean-Frédéric

Publié dans #Enseignements, #Enseignements des Maîtres Ascensionnés

Repost 0
Commenter cet article