L’Initiation finale de l’Ascension

Publié le 31 Octobre 2016

L’Initiation finale de l’Ascension

 

 

Enseignements de Maha Chohan

 

Le moi extérieur qui voyage à travers l’Univers à la recherche de Dieu augmente sa Lumière, en utilisant l’énergie dans chaque vie successive, et diminue l’accumulation des ombres qui forme le karma de l’avenir.

Le but du contact avec le Maître est d’augmenter “ la soif ” du moi extérieur pour la Lumière Spirituelle, afin que, par application consciente, l’Etincelle de Vie devienne un jour la Flamme et que la seconde naissance s’effectue. En attendant, la Chambre dans laquelle se trouve l’Etincelle de Divinité est une cellule scellée, sans air. Le moi personnel doit fournir une atmosphère de Lumière avant que le sceau soit enlevé, pour que l’Etincelle, dans son premier contact avec le Troisième Rayon Dimensionnel, se trouve dans une Aura Protectrice d’essence spirituelle, comme en Elle-même, devenant ainsi une Flamme activée plutôt qu’éteinte.

La naissance prématurée du corps physique a souvent comme conséquence un enfant mort-né. La Naissance Spirituelle est, de la même façon, un moment très délicat et tous les efforts sont faits pour éviter la manifestation du même risque quand le nouveau Christ est délivré de la tombe qu’est la cellule sans air.

Pendant tout le voyage de l’âme, depuis le commencement du temps, l’Etincelle d’Immortalité a été retenue dans cette chambre, si bien qu’il était sans importance que les ombres deviennent de plus en plus noires, puisqu’elles ne pouvaient pas toucher ce Feu Immortel. Mais, une fois que le sceau a été enlevé et que l’Esprit a été libéré, le Courant de Vie devient Immortel ou subit la Seconde Mort ! Vous voyez qu’on ne peut pas enlever les scellés à la légère pour confier à l’âme la tâche de fournir et d’entretenir l’atmosphère nécessaire pour le Feu Sacré !
Le Don d’origine du Créateur, émis par le moi extérieur, est la Vie Lumière par Laquelle l’Ego peut se mouvoir. Ce Don ne se mélange jamais avec toute l’étendue des activités de l’Ego.

La cavité pulmonaire est comme une caverne taillée dans le roc. Au centre se tient le Sanctuaire, le Coeur, où séjourne le Saint des Saints, c’est à dire cette Etincelle de Divinité qui contient toute la motivation, l’intelligence et le dessein d’une Grandeur future. Le moi personnel, par les centres de la pensée et du sentiment, peut remplir l’atmosphère du sein de toutes les qualités qu’il désire. Mais tant qu’il ne saura pas fournir consciemment une atmosphère spirituelle, comme celle du Royaume d’où a surgi l’Etincelle, la Sagesse de la Vie ne permettra pas au Feu du Courant de Vie de contacter la repésentation extérieure et de devenir Un avec elle. Ce passage est extrêmement délicat, car ce Feu retournerait à la Quatrième Dimension s’il ne trouvait pas un élément naturel dans le Courant de Vie qui corresponde à sa propre vibration. Et si cela était, en ce qui concerne l’ego personnel, la Seconde Mort en serait le résultat.

Lorsque le moi personnel commence, par son application, sa dévotion, son adoration et sa prière, à changer l’atmosphère qui entoure l’Etincelle de Vérité dans le Coeur, il signale aux Observateurs Spirituels qu’il est prêt à recevoir l’Aide du Maître, pour se préparer à sa Seconde Naissance. Les expériences de la Vie sont toutes dirigées vers ce développement pré-natal, et c’est tout le Ciel qui coopère à préparer cette nouvelle Naissance Cosmique. En même temps, l’Etincelle de Divinité commence à prendre la forme du Corps Mental Plus Elevé, dans la petite cellule dans laquelle elle vit, à peu près de la même façon que le corps physique prend forme dans le sein de la mère, et Elle croît en une silhouette minuscule, mais représentation parfaite du Moi Christique. Dans tous les Ecrits Spirituels, on fait référence à cette étape par le terme “ petit homme ”, qui n’est pas plus grand qu’un pouce (25mm), et qui vit à l’intérieur du Coeur. Pour les non-éveillés, l’Etincelle Spirituelle est une petite Flamme sans forme. Pour ceux qui attendent la Seconde Naissance, c’est un Etre Parfait, de taille infinitésimale toutefois.

Lorsque l’atmosphère de l’âme finit par contenir une certaine quantité de Lumière et que la périphérie de cette atmsophère, qui est l’Aura émotionnelle de pensée et de sentiment, a été éprouvée encore et encore, pour éviter les points faibles et les endroits défectueux par où pourraient s’infiltrer les vents de l’adversité, le petit Etre Spirituel est lâché et l’initiation finale peut avoir lieu. Il faut quelquefois des années pour que cette initiation ait lieu, car toutes les forces extérieures sont projetées contre la Lumière de l’âme en évolution, d’une part, et d’autre part parce que le Père ne remet pas Sa Flamme à la légère entre les mains d’un être individuel. Quand on pense que le Courant de Vie est prêt, l’Initiateur arrive, la cellule sans air est ouverte, et le Nouvel Etre Spirituel entre dans l’atmosphère de Pureté Spirituelle qui lui a été préparée, sans subir le moindre choc dans son Essence en raison de la similarité de radiation. Il Se déploie très vite dans une Envolée Cosmique et ramène en Lui-même les activités restantes du Moi extérieur. Un Etre Divin Se manifeste ainsi et la Flamme est Son Vêtement.

Si, à ce moment crucial, l’atmosphère du monde de l’individu n’était pas suffisamment pure et harmonieuse, la Flamme pourrait être éteinte et il serait refusé à cette personnalité de façon permanente toute autre occasion de recommencer. La Présence JE SUIS n’enverrait jamais plus cette Etincelle par l’intermédiaire de cette même personnalité, et le résultat serait que ce que le Monde Spirituel a appelé la Seconde Mort. Cela s’est produit dans le passé, à certaines occasions, malheureusement, parce que toutes les forces du mal étaient présentes lors de l’initiation.
Mais, vers la fin de l’année 1897, ON NOUS A ASSURE QU’IL N’Y AURAIT PLUS JAMAIS DE DEUXIEME MORT ET QUE, SI LE PROCESSUS D’EVOLUTION SPIRITUELLE EST PLUS LENT, IL EST AUSSI ABSOLUMENT SÛR. L’IMMORTALITE EST DONC ASSUREE PAR DIEU POUR CHAQUE COURANT DE VIE RESTANT SUR CETTE TERRE.

Ce fut le Service particulier que Kuthumi rendit à la Vie et, à ce propos, puisse le Dieu Universel des Dieux Le bénir à jamais, et puissent les bénéficiaires inconscients de cela, un jour, offrir une Gratitude Consciente, dans une meilleure race plus parfaite.

 

© 2006-2016 - Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca
Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article