Vous n’avez plus la possibilité d’être autre chose que vous-même.

Publié le 25 Octobre 2015

Vous n’avez plus la possibilité d’être autre chose que vous-même.

par Caroline Faget

Message de l’ange Haziel

Bonjour Haziel

« Bonjour ma chère »

Comment vas-tu ?

« Mais je vais très bien et toi ? Ah ah ah » (Je le vois rire car il sait très bien comment je vais mais il se prête avec amusement à cette question d’introduction)

Haziel, raconte-moi si tu veux bien ce que tu vois, ce que tu ressens par rapport aux énergies actuelles sur Terre.

« Je veux bien !

Actuellement c’est comme si tout débordait ! Alors nous vous aidons autant que nous le pouvons sauf, bien sûr, si vous ne le souhaitez pas. Beaucoup de personnes sont prêtes à exploser. Il y a un gros ras-le-bol. Certaines situations sont comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Les personnes se sentent déphasées et décalées. Elles sont en colère et épuisées car elles ont l’impression de subir.

Les énergies sur terre sont « chaud bouillant » ! Il y a comme des sonnettes d’alarme qui retentissent aux oreilles de beaucoup d’entre vous. En effet, il n’est plus temps d’attendre, de laisser faire ou d’espérer qu’une situation s’arrange. Vous êtes dans une période où il vous est demandé d’agir et de prendre les décisions qui vous feront avancer. Il n’est plus temps de vous prélasser et d’attendre que les choses vous tombent du ciel (Il rit de cette expression). Vous comprenez de plus en plus, et parfois à votre insu, qu’il n’y a que vous qui puissiez sortir des situations qui ne sont pas alignées avec qui vous êtes vraiment. Ça chauffe car vous ressentez l’urgence de vous libérer alors qu’il y a quelque temps, vous pouviez encore voir venir.

Aujourd’hui vous prenez chaque jour davantage conscience de la nécessité d’être en accord avec vous-même.

Lorsque quelque chose vous brûle le doigt, vous avez le réflexe immédiat de retirer votre main. Eh bien vous en êtes là aujourd’hui. Vous ressentez l’impérieuse nécessité de vous retirer de certaines situations. Tout vous pousse en effet à vous aligner avec votre être intérieur.

C’est comme si vous n’aviez plus le choix car vous maintenir près du danger est devenu invivable et impossible.

Alors il y a beaucoup de colère, de tristesse et de sentiment d’impuissance en vous car vous savez que rien ne pourra plus être jamais comme avant. Vous vous sentez impuissant car vous savez que la situation doit changer et que vous n’avez plus le choix. Et cela vous met dans tous vos états. Il y a une urgence à modifier votre vie et cela vous fait souffrir car vous avez peur de l’inconnu et vous avez l’impression de sauter dans le vide.

Mais je vous dis ceci :

  1. Ce que vous vivez actuellement était prévu par votre âme.
  2. Ce passage difficile est nécessaire afin de vous déployer en tant qu’être de lumière.
  3. Je suis désolé de vous le dire mais c’est vrai, aujourd’hui, vous n’avez plus le loisir de faire des détours.
  4. Vous êtes invité à aller là où vous aviez prévu d’aller. Vous aviez vous-même décidé de vivre ce resserrement.
  5. Ce passage peut être vécu de façon plus ou moins agréable selon votre perspective et votre degré d’attachement.

Puis-je vous dire la vérité?

Vous n’avez plus la possibilité d’être autre chose que vous-même. (lire l’article « Retrouver sa lumière intérieure »)

C’est une bonne nouvelle non ?

Et c’est ce que vous êtes venu chercher en vous incarnant sur Terre à cette époque. Alors haut les cœurs ! Bien sûr il y a des secousses dans l’océan mais c’est pour la bonne cause, c’est pour un avenir meilleur.

Soyez rassurés car vous êtes très accompagnés. Des hordes d’anges et d’êtres de lumière sont véritablement à votre disposition pour vous aider. Cependant nous ne sommes pas là pour vivre les choses à votre place.

Et c’est justement pour ressentir tous ces mouvements et ces différents états que vous avez voulu descendre dans la matière.

Vous êtes aux premières loges de ce spectacle alors, oui vous entendez avec plus de force les répliques des acteurs, vous ressentez leurs émotions et vous sentez même leur transpiration mais c’est ce qui fait la beauté de ce spectacle. Vous êtes au plus près de l’événement.
Attention cependant à ne pas vous prendre pour les acteurs. Vous n’êtes pas les acteurs de ce qui est en train de se jouer actuellement sur Terre. Vous êtes les metteurs en scène. Ne vous prenez pas trop au sérieux, ne soyez pas trop dans le drame car ce qui est en train de se jouer est réel mais à un certain niveau c’est une illusion afin de vous ramener vers vous-même.

Vous n’êtes pas les acteurs de ce scénario, vous en êtes les metteurs en scène.

C’est comme si vous vous étiez vous-même mis en scène pour voir ce que cela donne. A un certain niveau vous êtes aussi les acteurs, mais ne vous oubliez pas en jouant la comédie. Car votre véritable place est celle de metteur en scène. Vous avez vous-même déclenché certaines situations pour vous voir évoluer et pour observer vos réactions. Vous avez mis en scène votre propre scénario afin qu’il soit le plus réel et le plus vivant possible et afin d’en retirer un maximum de leçons mais vous n’êtes pas les acteurs de votre propre scénario.

Cette nuance est importante car nous vous voyons dans votre vie et nous savons ce que vous avez voulu mettre en scène afin de grandir et d’évoluer. Mais en aucun cas vous n’étiez venu pour vous oublier dans votre rôle d’acteur. Il est normal que vous viviez ce rôle à un certain niveau mais pas au point de vous y perdre. Alors ne vous perdez pas dans votre rôle de père, de serveuse, d’épouse, de fille, de professeur, etc… et revenez à votre poste d’observation de tout ce qui se déroule dans votre vie.

Ainsi vous vivrez votre scénario à travers vos acteurs mais vous aurez toujours cette distance et cette marge de manœuvre qui vous permettra de modifier le scénario à chaque instant.

Vous êtes le créateur de votre scénario de vie. »

Alors là je viens d’avoir une grosse prise de conscience par rapport à ce que tu dis Haziel. Je t’avoue que j’ai eu du mal à te suivre car je pensais que nous étions les acteurs de notre vie et aujourd’hui tu dis « non vous êtes aussi et surtout les metteurs en scène. » Je trouve cette nuance incroyable.

« Oui en tant que metteur en scène vous créez votre scénario alors qu’en tant qu’acteur vous ne faites qu’agir et réagir. Le metteur en scène voit, observe, et peut rectifier et modifier. A un certain niveau vous êtes aussi les acteurs mais c’est réducteur de vous placer uniquement dans ce rôle. Le metteur en scène a beaucoup plus de champ de manœuvre. Et il a la possibilité de modifier le scénario. »

Merci Haziel, magnifique.

« Courage à vous tous, vous êtes aimés. »

Haziel.

Transmis par Caroline Faget

Publié dans #Canalisations

Repost 0
Commenter cet article